FENARAC
20 boulevard de Grenelle - 75015 PARIS.
Tel : 01 45 77 94 04
Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En décidant le 1er janvier 2018 de relever de 1,7 point la CSG sur les pensions des retraités, et cela sans compensation pour leur pouvoir d’achat contrairement aux actifs, les pouvoirs publics montrent clairement leur désintérêt pour les retraités. Les pensions des retraités ne cessent de diminuer ces dernières années : gel depuis 3 ans, faible revalorisation de 0,8% en octobre 2017, revalorisation d’octobre 2018 repoussée à janvier 2019 ! C’est inacceptable.

Signez la pĂ©tition FENARAC en ligne adressĂ©e Ă  M. Macron, cliquez sur le lien :  Â« Augmentez le pouvoir d’achat des retraitĂ©s !

Les retraités ont déjà largement pris leur part dans le redressement des comptes sociaux et fiscaux : assujettissement à la Contribution Additionnelle de Solidarité pour l'Autonomie (CASA) de 0,3%, fiscalisation des majorations de retraite pour enfants et disparition de la demi-part fiscale supplémentaire entraînant par ricochet la perte d’aides, et récemment, hausse de CSG de 1,7% sans contrepartie pour leur pouvoir d’achat.

Les retraités pour beaucoup d’entre eux - 40% ont moins du smic pour vivre - connaissent déjà de sérieuses difficultés financières du fait du gel des pensions et de la hausse du coût de la vie.

C’est les spolier que de continuer à rogner des pensions qui leur sont dues. C’est indigne de les considérer comme des nantis dès lors qu’ils ont 1 200 euros mensuels de revenus, pour continuer de les ponctionner sans contrepartie.

Ils ont payé des cotisations pour assurer la protection sociale de leurs aînés avec l’engagement que la leur serait également garantie. Ce contrat doit être tenu.

Alors agissez, signez en ligne la pétition de la FENARAC adressée au président MACRON pour :
- le rattrapage en 2018 du pouvoir d’achat perdu pendant les annĂ©es de gel des retraites,
- l’indexation des retraites sur l’évolution du salaire annuel moyen, croissant plus vite que les prix,
- la prise en charge de leur cotisation Ă  leur complĂ©mentaire santĂ©, en compensation de la hausse de la CSG des retraitĂ©s.

Au lieu d’opposer les générations comme le fait le Gouvernement actuel, indexer les pensions sur l’évolution des salaires permettrait de maintenir le pouvoir d’achat des retraités et traduirait une vraie solidarité avec les actifs. Prendre en charge la cotisation des retraités à leur mutuelle par une mesure sociale ou fiscale les mettrait sur un pied d’égalité avec les actifs dont les cotisations viennent d’être réduites.

 

Le portail des retraités

fenara
  • LA FENARAC a manifestĂ© le 14 juin pour les retraites
    Depuis près d’un an, la FENARAC a engagé plusieurs actions nationales,...
  • PETITION POUR LE POUVOIR D'ACHAT
    En décidant le 1er janvier 2018 de relever de 1,7 point la CSG sur les pensions des...
  • Le contrat santĂ© FENARAC
    A compter du 1er janvier 2018, tout adhérent peut bénéficier de la

VidÉos A CONSULTER

Vidéo de présentation de la FENARAC
Message de Bernard STALTER - Congrès de Limoux 2018

Vidéo du congrès de la FENARAC - limoux 2018