FENARAC
20 boulevard de Grenelle - 75015 PARIS.
Tel : 01 45 77 94 04
Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Obtenus !

Depuis plus de 30 ans, la FENARAC dĂ©fend les intĂ©rĂŞts des retraitĂ©s de l'artisanat pour amĂ©liorer leur protection sociale, leur pouvoir d'achat et leur place dans la sociĂ©tĂ©. Aujourd’hui, dans un contexte difficile de crise Ă©conomique et de dĂ©ficits sociaux, elle se bat pour conserver et faire progresser les droits des retrai­tĂ©s. Ce qu'elle a obtenu :

 

Ce qu'elle a obtenu :

  • Hausse des pensions pour les retraitĂ©s aux revenus peu Ă©levĂ©s, par une baisse de taxes, crĂ©dit d’impĂ´t pour les aides Ă  domicile, entrĂ©e en vigueur de la loi Autonomie, obtenue alors qu’elle devait ĂŞtre reportĂ©e (2016).
  • Tiers payant intĂ©gral chez le mĂ©decin, suppression des franchises mĂ©dicales et de la participation de 1 euro sur les consultations, pour les bĂ©nĂ©ficiaires de l’aide Ă  une complĂ©mentaire santĂ©-ACS (2015).
  • Mesures fiscales supprimant ou rĂ©duisant l’impĂ´t sur le revenu des foyers les plus modestes (2014).
  • Prime de 40 euros pour les retraitĂ©s aux pensions n’excĂ©dant pas 1 200 €/mois, afin d’attĂ©nuer le gel des pensions en 2014 (2014).
  • Double revalorisation du minimum vieillesse en avril et en octobre, ce qui bĂ©nĂ©ficie en particulier aux femmes ayant peu cotisĂ© (2014).
  • Augmentation de l’aide Ă  l’acquisition d’une complĂ©mentaire santĂ© (ACS) Ă  550 € pour les personnes de 60 ans et plus (2014).
  • L'extension de l'Aide Ă  une ComplĂ©mentaire SantĂ© (dite ACS) Ă  un plus grand nombre de retraitĂ©s grâce Ă  une revalorisation exceptionnelle des plafonds de 8,3 % (2013)
  • L'assouplissement de la condition de ressources ouvrant droit aux pensions de rĂ©version servies par le RĂ©gime ComplĂ©mentaire des IndĂ©pendants (2013).
  • La revalorisation des retraites de base et des retraites complĂ©mentaires servies par le RCI, au niveau de l'inflation (2013).
  • Le maintien de la rĂ©duction d'impĂ´t sur les emplois Ă  domicile, pour les retraitĂ©s et personnes âgĂ©es (2012).
  • Le rĂ©tablissement de la condition d'âge Ă  55 ans pour le versement des pensions de rĂ©versions de base (2009).
  • L'augmentation du montant de l'aide Ă  l'acquisition d'une complĂ©mentaire santĂ© : 500 €/par an pour les personnes de 60 ans et plus, soit 1 000 € pour un couple (2009). 
  • La hausse du plafond d'attribution de l'aide Ă  l'acquisition d'une complĂ©mentaire santĂ© : de 15 Ă  20 % (2007), puis Ă  26% (2011), 35% (2012).
  • Indexation sur les prix des pensions complĂ©mentaires des artisans après un gel de 3 ans (2008).
  • Une meilleure reprĂ©sentation des retraitĂ©s au sein des caisses rĂ©gionales du RSI (2006)
  • La sauvegarde des pensions de rĂ©version de base (2004).
  • Le remboursement des prestations maladie alignĂ© sur le rĂ©gime gĂ©nĂ©ral des salariĂ©s (2001).
  • La mensualisation des pensions de retraite (1999)
  • L’alignement des remboursements de frais de transports d’urgence (taxis, ambulance) sur ceux prĂ©vus au rĂ©gime gĂ©nĂ©ral des salariĂ©s (1998).
  • La hausse du taux des pensions de rĂ©version de base de 50 Ă  54% (1995).
  • Pour les artisans ayant Ă©galement eu une carrière de salariĂ©s, alignement de leurs conditions de dĂ©part Ă  la retraite sur le rĂ©gime des salariĂ©s, avec la possibilitĂ© de bĂ©nĂ©ficier de leurs retraites complĂ©mentaires sans abattement, entre 60 et 65 ans (1994).
  • La mise en place du tiers-payant (1993).
  • La prise charge Ă  100% des affections de longue durĂ©e (1993).
  • La gratuitĂ© du vaccin antigrippal (1990).
  • La baisse par paliers du taux de la cotisation maladie, calculĂ©e sur le montant de la retraite de base, dès la cessation d’activitĂ© (1985).